humain relié à l'univers
Conscience,  Curiosités

CRÉER SA VIE GRÂCE AU CHAMP D’INFORMATION DE L’UNIVERS (PARTIE 4/4)

Bienvenue à toi voyageur-euse pour la dernière étape de notre incroyable expédition à la découverte de notre potentiel de création de notre réalité ! Viens découvrir comment être créateur·trice de ta vie grâce à l’interaction de ta conscience avec le champ d’information de l’univers !

Si tu es un·e lecteur·trice-voyageur·euse qui débarque ;), je t’invite à lire la première partie de l’article ici, puis la deuxième ici , et enfin la troisième , avant de nous rejoindre pour la dernière ! 🙂

Notre futur, allié de notre créativité

Commençons par résumer nos découvertes depuis le début de cette expédition :

  • (rappel) La conscience existe en dehors de notre cerveau ;
  • Il existe un champ unifié1)Point d’origine de tous les champs, forces et énergies de l’Univers qui sous-tend toute manifestation de vie. Ce champ d’énergie est riche d’informations qui assurent la cohérence et l’interconnexion entre tous les éléments de l’univers ;
  • un échange d’information a lieu entre des champs d’énergie en interaction par le phénomène de résonance ;
  • l’être humain est un être énergétique. Il génère des champs d’énergie qui véhiculent de l’information :

→ dans son propre corps : l’esprit interagit avec les cellules (à priori hors de l’espace-temps2)Réunion en une entité théorique commune de l’espace géométrique à trois dimensions et du continuum temporel à une dimension. (L’espace-temps est, au sens mathématique du mot, un espace à quatre dimensions.) Larousse, 2020 car ces échanges se font grâce à un support non électro-magnétique). Nos pensées créent de l’information : nous pouvons agir sur notre vie en maîtrisant ces informations envoyées en nous et à notre environnement ;

→ au-delà de notre corps physique : la conscience humaine et l’environnement sont interdépendants : nos pensées et intentions influencent notre environnement (voir Projet Conscience Globale, effet Maharishi, etc.) ;

  • nous sommes invité·es à adopter une nouvelle vision de la réalité, réalité bien plus vaste que notre réalité ordinaire : la matière, l’espace et le temps ne sont que des perceptions, donc soumis à notre subjectivité, par définition.

« La vision la plus objective pour se faire un représentation intuitive du Réel est de considérer la réalité comme une superposition de tous les possibles composée d’énergie, de vibrations et d’information (en lieu et place de matière, de temps et d’espace. »

Philippe Guillemant3)Conférence « Qu’est-ce que la conscience ? » par Philippe Guillemant, 17/02/2018

Et notre découverte la plus importante lors de notre dernière étape est celle-ci :

Notre futur existe déjà, mais sous forme de potentialités. Il n’est pas figé.

C’est là que se trouve la clef pour être créateur-trice de notre vie !

Car nous pouvons influencer notre futur pour vivre la vie qui nous inspire, pourvu que nous soyons aligné·es avec notre âme …

Et maintenant ? Comment faire pour influencer notre futur ? Comment s’y prendre concrètement ??

Nous allons tout d’abord nous intéresser encore un peu plus à la conscience puis découvrirons des structures de notre corps (organes, cellules…) qui permettent de se connecter au champ unifié. Enfin nous verrons ensemble comment faire pour influencer notre futur !

La conscience comme interface de connexion au champ unifié

La réalité évolue en dehors de l’espace-temps, au sein du champ unifié dans lequel la conscience récupère des informations pour créer notre réalité.

« [Nous pouvons dire] raisonnablement (…) qu’il y a bien un champ d’informations extrêmement vaste correspondant au vide quantique, dans lequel la conscience vient puiser pour construire notre réalité (…). Nous vivrions dans un champ d’informations incommensurable et notre réalité collective ne serait qu’une parcelle infime de ce champ d’informations dans lequel chaque conscience vient puiser une partie cohérente avec le tout. » Philippe Guillemant4)Philippe Guillemant et Jocelin Morisson, La physique de la conscience, p. 35

Dans le prolongement de notre découverte de l’aspect illusoire de notre réalité ordinaire, nous pouvons en déduire que celle-ci n’existe pas en tant que telle. Pour exemple, le fauteuil sur lequel tu es peut-être assis·e actuellement n’existe pas extérieurement à toi, c’est la conscience qui l’interprète ainsi en fonction d’un champ d’information (qui n’est pas de la nature que l’on perçoit).

La conscience se présente donc comme une interface de connexion au champ unifié.

meditation connexion univers

Supports physiques corporels permettant la connexion au champ unifié

Comment fonctionne cette connexion au champ unifié ? Y a-t-il des fonctions spécifiques dans notre corps physique qui permettent cela ?

Oui ! 🙂

En voici quelques-unes …

Le cerveau reçoit et transmet des informations extra-sensorielles

Ervin Lazlo5)Philosophe des sciences hongrois, théoricien des systèmes et théoricien du tout. Détenteur de quatre doctorats honorifiques ainsi que de nombreux prix et distinctions (dont des prix pour la Paix), il est le fondateur et le Président du Club de Budapest (club qui regroupe une pléiade d’experts et de savants du monde entier pour définir une nouvelle culture, un nouveau paradigme, capable de rendre ce monde plus compréhensible et plus vivable. nous explique que le cerveau est également, au-delà du dogme classique6)La vision classique et matérialiste réduit le cerveau à un système biochimique qui reçoit et envoie des informations sous forme d’impulsions se déplaçant dans le système nerveux. D’après ce concept, les informations concernant le monde extérieur sont transmises à la conscience uniquement par les organes sensoriels qui enregistrent les stimuli externes, à savoir l’œil, l’oreille, le nez, le palais et la peau., un système macroscopique quantique, c’est-à-dire qu’il est capable de recevoir et d’envoyer des informations par résonance quantique. Les structures physiologiques qui permettent ces échanges sont les microtubules, des éléments du cytosquelette7)Un microtubule est un organite cylindrique fin servant de support structural à la cellule. Les microtubules sont de minuscules éléments de forme cylindrique, de 25 nm de diamètre, présents dans le cytoplasme. Ils constituent avec les filaments, un réseau, appelé cytosquelette, qui est à l’origine du mouvement de la cellule et lui donne sa forme. Les microtubules sont également responsables du déplacement des chromosomes sur l’axe du noyau, lors de la division des cellules..

Tu es toujours avec moi ? …

L’important à comprendre ici est que le cerveau est capable de traiter et transmettre de l’information quasi instantanément et sous une forme multidimensionnelle.

Souviens-toi des notions d’alocalité8)La non-localité est une propriété apparente de notre espace (non-local) qui est une conséquence du phénomène de l’intrication en mécanique quantique. Le principe d’intrication stipule que deux particules ayant interagi à un moment de leur existence peuvent former à jamais un système intriqué même lorsque les particules sont séparées, ce qui signifie qu’en effectuant une mesure sur l’une, on peut connaître à distance l’état de l’autre et ce même à des milliers de kilomètres et sans que les deux particules échangent des informations. Il y a donc là le moyen de transmettre une information (à l’état quantique) instantanément, en s’affranchissant de la notion de distance. et d’atemporalité9)Atemporel = qui existe hors du temps ordinaire. Il a été montré que les corrélations non locales citées précédemment existent également pour des particules séparées par le temps, et non pas seulement dans l’espace. Ainsi le présent n’est séparé ni du passé ni du futur. que nous avons découvertes dans la troisième partie de notre voyage. Nous retrouvons ces caractéristiques quantiques dans ce système macroscopique quantique qu’est notre cerveau.

Les cellules transmettent des informations multidimensionnelles et quasi instantanées

Ervin Lazlo poursuit en expliquant que : « Dans l’organisme vivant, les effets quantiques sont non seulement théoriquement possibles, mais également essentiels pour le maintien des processus vitaux. (…) Il a été démontré que l’une des fonctions les plus fondamentales des cellules, à savoir leur communication avec les autres cellules du corps, consiste à transmettre des informations par des effets quantiques. (…) Grâce aux effets quantiques, les cellules créent un champ cohérent d’informations partout dans le corps. Ce biochamp complète le flux ordinaire d’informations en apportant les informations multidimensionnelles quasi instantanées nécessaires pour s’assurer du fonctionnement coordonné de tout l’organisme. Les effets quantiques du biochamp ne sont pas confinés aux limites physiques de l’organisme : ils s’étendent à l’environnement. A travers son biochamp, l’organisme vivant interagit avec tous les champs qui l’entourent. »10)Ervin Lazlo, Science et conscience, n°5 janvier 2014, p. 35 … et ainsi avec le champ unifié !

La glande pinéale nous permet d’accéder au champ unifié

La glande pinéale est une minuscule glande endocrine en forme de pomme de pin et de la taille d’un pois située au milieu de la tête, en dehors du cerveau11)= en dehors de la barrière hémato-encéphalique. Elle sécrète la mélatonine et la sérotonine, molécules dont tu as déjà du entendre parler. Ces hormones ont notamment pour fonction de réguler le rythme circadien.

La glande pinéale contient des cristaux de calcite :

  • ces cristaux ont des propriétés piézoélectriques12)La piézoélectricité (du grec πιέζειν, piézein, presser, appuyer) est la propriété que possèdent certains matériaux de se polariser électriquement sous l’action d’une contrainte mécanique et réciproquement de se déformer lorsqu’on leur applique un champ électrique. : cela veut dire que la glande pinéale peut s’activer électriquement et générer des champs électromagnétiques permettant d’accéder à des informations ;
  • ces cristaux sont à l’origine d’un mécanisme de transduction13)Un transducteur est un dispositif convertissant un signal physique en un autre ; par exemple un signal lumineux en signal nerveux (vision animale) ou signal électrique (photorécepteur). électromécanique et biologique de la glande pinéale : de même que ta radio FM traduit l’information reçue via une énergie électromagnétique invisible en un signal cohérent (la musique qui est diffusée par exemple), la glande pinéale reçoit des informations aux moyens de champs électromagnétiques invisibles et est capable de convertir ces signaux dans le cerveau. Telle une antenne, elle peut ainsi capter des fréquences ne provenant pas de notre réalité sensorielle habituelle…dans le champ unifié notamment !

La glande pinéale est fascinante, il y a énormément à dire sur elle, tant sur l’influence qu’elle a sur notre santé que sur sa dimension spirituelle ! Nous découvrirons cela ensemble si tu le souhaites dans un article dédié. Nous y croiserons les données abordées aujourd’hui avec celles plus que troublantes des anciennes traditions semblant y faire référence, pour aller encore un peu plus loin dans la connaissance et la compréhension de la vraie nature de notre Être et la Réalité…

Mais pour l’instant poursuivons notre périple pour enfin découvrir les moyens à déployer pour agir sur notre vie.

Pratiques et attitudes pour se connecter en conscience au champ unifié et agir sur sa vie

« A un moment on choisit un présent, parmi plusieurs potentialités, qui va devenir un passé mais il reste encore toutes les autres potentialités qui demeurent. Lorsque l’on travaille sur son présent, on va annuler le passé que l’on a pris pour aller choisir d’autres potentialités, et à ce moment-là cela dégage une autre ligne temporelle. C’est ce que l’on fait, sans le savoir, lorsque l’on travaille sur soi. Si l’on change notre présent, évidemment on ne va pas changer le passé qu’on a pris mais on va aligner sa ligne temporelle sur des potentialités que l’on aurait pu prendre et qui sont encore présentes. Et donc cela change complètement notre ligne temporelle. » Philippe Bobola14)Docteur en physique, biologiste, anthropologue et psychanalyste

Changer notre présent … Qu’est-ce que cela veut dire ?

→ Changer notre vécu du moment présent, là, tout de suite. Surveiller nos pensées, être pleinement présent·e à soi et à notre environnement.

Voyons plus précisément les pratiques et attitudes préconisées pour se connecter au champ unifié et parvenir à influencer notre futur pour être créateur·trice de notre vie :

Surveiller ses croyances et ses pensées

« Vos croyances ont plus de puissance que votre réalité »

Cole, épigénéticien

Souviens-toi : dans la deuxième étape de notre voyage nous avons découvert que nos pensées créent de l’information. Le champ électro-magnétique produit par nos pensées correspond à notre état d’être du moment.

Lorsque nous avons toujours les mêmes pensées nous nous retrouvons enfermé·es dans une boucle psycho-émotionnelle15)Notion développée par Joe Dispenza, docteur en chiropraxie spécialisé en neuroscience, dans son ouvrage Devenir super-conscient. Il exerce dans le domaine des neurosciences et de la physique quantique pour la reprogrammation du cerveau et la guérison de maladie. (cf. schéma ci-dessous) et nous vivons en pilotage automatique, perdant ainsi notre libre arbitre ! Notre organisme est alors émotionnellement conditionné16)Voir également la notion de « croyances limitantes » expliquées dans l’article Comment sortir du triangle de Karpman? à vivre dans le passé, ce passé devant notre futur !

boucle psycho emotionnelle

« Les mêmes pensées conduisent aux mêmes choix, les mêmes choix conduisent aux mêmes comportements, les mêmes comportements conduisent aux mêmes expériences, les mêmes expériences produisent les mêmes émotions. Et ces mêmes émotions dirigent vos pensées »

Joe Dispenza

Pour transformer notre état intérieur, nous devons donc modifier nos pensées et nos sentiments !

Notre énergie suit notre attention… Dons si tu tournes ton attention vers une émotion connue, ton attention et ton énergie se retrouvent dans le passé. Pour suivre une direction inconnue et vivre de nouvelles expériences, et donc créer ta réalité !, il te faut porter ton attention/énergie vers cet inconnu. Cependant, pour que cela fonctionne tu dois d’abord te déconditionner (déconditionner le mental par le lâcher-prise, l’émotionnel par le développement de la conscience et l’ego par le détachement).

Encore un peu de science ? Le physicien Étienne Klein déclare : « Nos pensées (volonté) et nos émotions (désirs) peuvent configurer le futur dans le présent. » Et cela sans faire intervenir la causalité17)Principe selon lequel un effet est nécessairement précédé d’une cause dans le passé. ! Elles peuvent introduire de la néguentropie (ordre) dans notre avenir. Cette vision rejoint la théorie de la rétrocausalité initialement proposée par le physicien Olivier Costa de Beauregard, et notamment développée par Philippe Guillemant18)Plus d’informations sur le site http://www.doublecause.net/index.php?page=retrocausalite.htm, dans laquelle le futur rétroagit sur le présent.

Dans un tout autre référentiel, la tradition bouddhiste, elle, considère chaque pensée émise comme un germe capable d’introduire une information dans l’espace-temps global qui va petit-à-petit nous parvenir dans le présent…

Méditer → Regarder en Soi

Là où se place notre attention va notre énergie.

Dès lors que nos pensées se tournent et se multiplient vers l’extérieur (les tâches du jour, la liste des courses, le compte bancaire, les réseaux sociaux, etc.) notre énergie s’éparpille. Alors notre énergie créative se dilue et il ne nous en reste plus beaucoup dans notre monde intérieur pour créer une nouvelle réalité !

La méditation19)Le terme méditation désigne une pratique mentale qui consiste généralement en une attention portée sur un certain objet, au niveau de la pensée, des émotions, du corps. Dans une approche spirituelle, elle peut être un exercice, voire une voie de réalisation du Soi et d’éveil. Wikipedia permet de récupérer cette énergie créative en détournant notre attention des choses qui nous attirent vers le monde extérieur. Nous pouvons ainsi nous tourner vers nous-mêmes et cheminer intérieurement. Ce recentrage sur soi permet de faire de l’espace autour de nos pensées et de ralentir nos ondes cérébrales afin de calmer notre mental et ainsi être dans un état propice à l’émission et la réception d’informations en provenance du champ unifié.

« Quand nous méditons, nous allons vers l’intérieur de la matière avec notre conscience et c’est là que nous trouvons l’information. Car l’information est dans tous atomes, alors nous avons accès à toute l’information de l’univers » Nassim Haramein20)Sciences et spiritualité « pour les nuls » (2016) vidéo Youtube

Surtout pas de découragement à ce stade ! Tu n’as pas besoin de pratiquer pendant des années avant d’espérer pouvoir être dans ce fameux état ! Juste ferme les yeux, observe ta respiration, laisse passer tes pensées le mieux que tu peux sans s’y attacher… Tu peux également être dans un état méditatif en faisant de la randonnée, du jardinage, en contemplant un coucher se soleil… En fait, cet état de réceptivité peut-être atteint chaque fois que ton mental se calme.

Pratiquer l’attention

L’attention est la faculté de concentrer volontairement son esprit sur un objet déterminé21)Larousse en ligne. Ici l’objet est le moment présent. L’idée est de développer l’attention de manière à faire entrer dans notre présent toutes les potentialités qui coexistent à l’état d’information dans le champ unifié. Et vivre dans le temps présent pour être capable de voir tout ce qui s’y passe et voir que nous pouvons agir librement face à de multitudes opportunités.

schema attention et saut de conscience

Émettre des intentions associées à des émotions élevées

« Il existe dans l’univers une force incommensurable et indescriptible. Cette force, les chamans l’appellent « l’intention », et absolument tout ce qui existe dans l’univers est relié à l’intention. »

Carlos Castenada

Le mot intention vient du latin intentio qui signifie « action de diriger vers ». Il s’agit là de diriger une pensée claire vers ton objectif (ce que tu souhaites voir se manifester dans ta vie).

Le physicien Philippe Guillemant, nous dit que « nos intentions libres (= non conditionnées), celles qui mènent à nos rêves, doivent être captées par le cerveau (et non créées par le cerveau) à l’issue d’un retour sur soi, un examen de conscience, une méditation… et si de la joie survient à ce moment-là alors un nouveau futur se crée ! »22)Conférence Qu’est-ce que la conscience ? de Philippe Guillemant, 17/03/2018.

Les informations introduites dans le futur par l’intention vont trouver un chemin pour arriver jusqu’au présent (repérables sous forme de synchronicités par exemple). A toi de choisir quelle intention tu émets vers le champ unifié et de t’assurer que cette intention soit authentique (c’est à dire non parasitée par des croyances limitantes, l’égo, les conditionnements de la société, etc.).

Nous sommes ensuite inviter à avoir confiance et à lâcher-prise

Nous voilà à la fin de notre voyage qui nous a permis de découvrir comment être créateur·rice de notre vie !

En résumé :

Surveille tes pensées et choisis en conscience tes croyances
+
porte son attention en toi et sur le moment présent
+
émets une intention claire
+
ressens une émotion élevée (joie)
+
aie confiance

Condition préalable : intention authentique

= CRÉATION DE TON NOUVEAU FUTUR

present et creativite

Tu as le pouvoir d’agir sur ta vie …

Nat’alie

A bientôt pour une nouvelle Curiosité ! 🙂

Nat’alie


Sources :
– Ervin Lazlo, Science et conscience, n°5, janvier 2014
– Joe Dispenza, Devenir super-conscient, transformer sa vie et accéder à l’extra-ordinaire, Trédaniel, 2018
– David Wilcock, Investigations sur le champ de conscience unitaire, tome 1, Ariane Editions, 2012
– Philippe Guillemant (et Jocelin Morisson), La physique de la conscience, Trédaniel, 2015
– Philippe Guillemant, La Route du Temps, Le temps présent, 2014
– Philippe Guillemant, L’âme et la science, conférence 15/12/2015
– Bruce Lipton, Biologie des croyances, Ariane, 2016

Visuels : Image par Gerd Altmann de Pixabay / Image par Oberholster Venita de Pixabay / Nat’alie

Références   [ + ]

1. Point d’origine de tous les champs, forces et énergies de l’Univers
2. Réunion en une entité théorique commune de l’espace géométrique à trois dimensions et du continuum temporel à une dimension. (L’espace-temps est, au sens mathématique du mot, un espace à quatre dimensions.) Larousse, 2020
3. Conférence « Qu’est-ce que la conscience ? » par Philippe Guillemant, 17/02/2018
4. Philippe Guillemant et Jocelin Morisson, La physique de la conscience, p. 35
5. Philosophe des sciences hongrois, théoricien des systèmes et théoricien du tout. Détenteur de quatre doctorats honorifiques ainsi que de nombreux prix et distinctions (dont des prix pour la Paix), il est le fondateur et le Président du Club de Budapest (club qui regroupe une pléiade d’experts et de savants du monde entier pour définir une nouvelle culture, un nouveau paradigme, capable de rendre ce monde plus compréhensible et plus vivable.
6. La vision classique et matérialiste réduit le cerveau à un système biochimique qui reçoit et envoie des informations sous forme d’impulsions se déplaçant dans le système nerveux. D’après ce concept, les informations concernant le monde extérieur sont transmises à la conscience uniquement par les organes sensoriels qui enregistrent les stimuli externes, à savoir l’œil, l’oreille, le nez, le palais et la peau.
7. Un microtubule est un organite cylindrique fin servant de support structural à la cellule. Les microtubules sont de minuscules éléments de forme cylindrique, de 25 nm de diamètre, présents dans le cytoplasme. Ils constituent avec les filaments, un réseau, appelé cytosquelette, qui est à l’origine du mouvement de la cellule et lui donne sa forme. Les microtubules sont également responsables du déplacement des chromosomes sur l’axe du noyau, lors de la division des cellules.
8. La non-localité est une propriété apparente de notre espace (non-local) qui est une conséquence du phénomène de l’intrication en mécanique quantique. Le principe d’intrication stipule que deux particules ayant interagi à un moment de leur existence peuvent former à jamais un système intriqué même lorsque les particules sont séparées, ce qui signifie qu’en effectuant une mesure sur l’une, on peut connaître à distance l’état de l’autre et ce même à des milliers de kilomètres et sans que les deux particules échangent des informations. Il y a donc là le moyen de transmettre une information (à l’état quantique) instantanément, en s’affranchissant de la notion de distance.
9. Atemporel = qui existe hors du temps ordinaire. Il a été montré que les corrélations non locales citées précédemment existent également pour des particules séparées par le temps, et non pas seulement dans l’espace. Ainsi le présent n’est séparé ni du passé ni du futur.
10. Ervin Lazlo, Science et conscience, n°5 janvier 2014, p. 35
11. = en dehors de la barrière hémato-encéphalique
12. La piézoélectricité (du grec πιέζειν, piézein, presser, appuyer) est la propriété que possèdent certains matériaux de se polariser électriquement sous l’action d’une contrainte mécanique et réciproquement de se déformer lorsqu’on leur applique un champ électrique.
13. Un transducteur est un dispositif convertissant un signal physique en un autre ; par exemple un signal lumineux en signal nerveux (vision animale) ou signal électrique (photorécepteur).
14. Docteur en physique, biologiste, anthropologue et psychanalyste
15. Notion développée par Joe Dispenza, docteur en chiropraxie spécialisé en neuroscience, dans son ouvrage Devenir super-conscient. Il exerce dans le domaine des neurosciences et de la physique quantique pour la reprogrammation du cerveau et la guérison de maladie.
16. Voir également la notion de « croyances limitantes » expliquées dans l’article Comment sortir du triangle de Karpman?
17. Principe selon lequel un effet est nécessairement précédé d’une cause dans le passé.
18. Plus d’informations sur le site http://www.doublecause.net/index.php?page=retrocausalite.htm
19. Le terme méditation désigne une pratique mentale qui consiste généralement en une attention portée sur un certain objet, au niveau de la pensée, des émotions, du corps. Dans une approche spirituelle, elle peut être un exercice, voire une voie de réalisation du Soi et d’éveil. Wikipedia
20. Sciences et spiritualité « pour les nuls » (2016) vidéo Youtube
21. Larousse en ligne
22. Conférence Qu’est-ce que la conscience ? de Philippe Guillemant, 17/03/2018

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.