Géant du Manio, Carnac (Bretagne)
Brut

MA RENCONTRE AVEC LE GÉANT DU MANIO, au cœur de l’énergie des mégalithes

Le 11 JUILLET 2019

Géant du Manio, mégalithe à Carnac (Bretagne)
Géant du Manio, Carnac (Bretagne)

Je décide d’aller auprès des mégalithes. J’ai besoin de ressentir leurs énergies, et quelque part aussi voir ce qu’il s’y passera : est-ce que je ressentirai quelque chose de particulier, comme la première fois dans cette forêt ?

Et pour autant j’y vais cette fois réellement sans attente, juste avec cette nouvelle vision de la vie et de qui je suis, cet être multidimensionnel, reliée à la Terre et à toutes les dimensions de l’Univers.

Je fais quelques recherches pratiques à propos du site mégalithique de Carnac : à cette période l’accès aux alignements a lieu obligatoirement sous forme de visite conférence en groupe. Ce n’est pas ce que je recherche. Au passage je note que je pourrai y venir à partir du mois d’octobre pour un accès libre. Je cherche alors dans la continuité des alignements, je cherche le Géant.. Le Géant du Manio, un menhir (une pierre dressée) située à l’extrémité Est des alignements. Je prends la route. Je verrai sur place.

J’arrive au niveau d’alignements longés par la route. Dès que je les vois je ressens des premières sensations dans mon corps, quelque chose se produit. Sensations énergétiques diffuses.

Je poursuis ma route. C’est ok, on peut aller librement sur le site du Quadrilatère et du Géant du Manio. Depuis le parking il y a un chemin à suivre pour y accéder. Je m’y engage et rapidement je marche plutôt sur le côté, en parallèle, au milieu des arbres. Ce temps de marche avant de parvenir au site est idéal : il me permet de m’imprégner des énergies du lieu, de la nature. La lumière du soleil joue avec les feuilles des arbres. La température est douce. Il n’y a pas trop de monde, c’est plutôt calme.

J’atteins le Quadrilatère du Manio. Le Géant est là, tout près, sur la gauche. Je n’y vais pas tout de suite. Je prends le temps. Je suis au bord du Quadrilatère.

Je me connecte à la Terre et au site. Vibrations. Mes mains sont chaudes et fourmillent.

Je fais le tour par un petit chemin en retrait. Puis je me dirige vers le Géant. Doucement. Il mesurait 23 mètres, il n’en fait plus que 6 actuellement. Frappé par la foudre, il a été détruit en partie. Pour autant il impose sa présence, là, debout, ancré dans la Terre et dirigé vers le ciel.

Je ressens de plus en plus son champ énergétique à mesure que je l’approche. La chaleur dans les mains, les bras, les vibrations dans tout le corps entier. Et je m’approche encore, je suis tout prêt, à 1 ou 2 cm de la pierre. Debout, bien ancrée dans le sol. Ça vibre plus fort, ça englobe tout mon être.

Je ressens le vortex d’énergie qui me balance subtilement mais fermement de droite à gauche, d’avant en arrière. Verticalité et mouvement ascendant tournoyant. Je reste là un moment, en connexion avec le Géant

Géant du Manio, menhir du l'ensemble mégalithe de Carnac (Bretagne) - Crédit photo : Nat'alie
Géant du Manio, Carnac (Bretagne)

Je recule.

Puis je suis attirée par un petit sentier sur le côté qui mène en quelques mètres à une pierre affleurant du sol. Je m’y rends, me mets pieds nus et m’adosse à la pierre, assise au sol.

Il m’arrive alors quelque chose d’incroyable : mon regard se tourne sur le côté, attiré par la brillance d’un métal : une pièce de monnaie est fichée dans la terre, à la verticale. C’est un peso mexicain. Il y a un dessin, des animaux je crois mais je distingue mal. Un dragon ? L’inscription sur le pourtour indique « Estados unidos mexicanos », moi je lis « Estamos unidos » ! et sur l’autre face : un 1. L’unité… ça résonne en moi déjà !

Je me penche à nouveau sur le dessin : je frotte la pièce et je vois…un aigle terrassant un serpent ! Un aigle ! Mon esprit allié avec moi ici ! Incroyable ! Synchronicité ?

Je fais quelques recherches sur internet qui me confirme que c’est bien cela qui est illustré et qui en donne quelques explications : « Le symbole de l’aigle du Mexique apposé sur l’avers de la pièce a été élaboré par rapport aux armoiries du pays, elles mêmes inspirées d’une légende Aztèque (…) » 1) https://www.bdor.fr/numismatique/1-peso-or-1870-a-1905 , consulté le 11/07/2019 Légende aztèque, nouvelle piste de recherche…

Peso mexicain, face verso d'une pièce d'1 peso, représentant un aigle terrassant un serpent.
Peso mexicain, aigle terrassant un serpent

Je retourne ensuite vers le Quadrilatère, me cale debout entre deux pierres dressées, et ressens l’énergie du lieu

Nat’alie

Crédits photos : Nat’alie

Références   [ + ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.